Skip to main content

30 points de lumière par kilomètre de voies sur le territoire français : l’éclairage extérieur rassure, attire et sécurise. On vous explique alors pourquoi l’Arrêté du 27 décembre 2018 impose de réglementer les installations lumineuses.

L’éclairage extérieur à la tombée de la nuit

Eclairage des terrasses, des allées et des routes… l’éclairage artificiel est partout et restreint l’observation du ciel à la nuit tombée. L’association Agir pour l’environnement a lancé une campagne nationale de sensibilisation à la pollution lumineuse dès 2009. L’évènement permet d’informer le grand public, les élus et les professionnels quant aux défis pour des solutions d’éclairage plus respectueuses de la biodiversité.

Eclairage et perturbations photobiologiques

Chez les animaux, l’obscurité joue un rôle fondamental. La lumière artificielle, et tout particulièrement la lumière bleue, peut avoir des répercussions sur les chances de survie de certaines proies qui se sont adaptées à l’obscurité pour mieux survivre à leurs prédateurs.

Aussi, l’Arrêté du 27 décembre 2018 stipule que les appareils utilisés pour l’éclairage extérieur ne doivent pas dépasser une température de couleur de 3000K.

Eclairage extérieur : extinction des feux !

On oublie souvent que la faune vit également en milieu urbain !

L’Arrêté du 27 décembre 2018 précise que les systèmes d’éclairages de vitrines de magasins, de commerce ou d’exposition peuvent rester allumés jusqu’à 1h du matin et doivent être éteints une heure après la fin de l’activité.  Cela signifie qu’il est illégal d’éclairer une vitrine, un local, ou un bureau au beau milieu de la nuit ! Les lumières peuvent être mises en marche une heure avant le début de l’activité le matin.

Halte au gaspillage !

Le parc d’éclairage public est vieillissant. Les lampes au sodium, reconnaissables à leur couleur orangée et leur forme de boules lumineuses, sont encore majoritaires et énergivores… Leur faisceau lumineux est orienté vers le sol mais également vers le ciel !

Cet éclairage inutile est la cause principale de la réduction de la visibilité des étoiles dans le ciel des villes. Pourtant, une large gamme de solutions concrètes d’éclairage extérieur existe ! Un exemple : l’intégration de cheminements lumineux de balisage inf. à 100 lumens, garantissant la sécurité des promeneurs et un faible impact environnemental.

Indice de protection, détecteur de présence, température de couleur…? Prenez conseil auprès d’un expert en solutions d’éclairage pour vous simplifier l’approche technique !

Copy link
Powered by Social Snap